S'ensevelir, en collaboration avec Sara A.Tremblay.
Géographies: Recomposées à la Maison des Arts de Laval
Commissaire: Catherine Barnabé, Mai 2017.

Des actions sont posées dans un paysage hivernale, il faut être deux pour les réaliser. Ces actions sont simples en apparence : tenir, marcher, tendre, creuser, mais elles sont contraintes par la force des éléments qui déchire, recouvre, découvre, offre une forme de résistance. Les corps sont présents et les corps sont absents; ils laissent des traces, marquent un instant l’espace, mais le temps suit son cours et elles disparaissent. Le lieu est évoqué par la forme utilisée, la forme répétée, révélée. Cette surface est aussi l’espace de l’action, celui du corps; la surface du papier, la surface de la neige, ce sont des espaces potentiellement renouvelables. La géographie du lieu est à la fois neutre et signifiante, hors du quotidien et un peu hors du temps.

Les pratiques de Sara A.Tremblay et de Léna Mill-Reuillard se sont entrecroisées un instant : dans la rencontre et le confinement, elles ont su trouver leur juste équilibre duquel est né ce projet. Isolées dans un espace méconnu, elles se sont naturellement mises à collaborer, ainsi les pièces de l’exposition forment un tout. Ce lieu, elles l’ont choisi d’abord pour les différentes significations qu’il avait pour l’une et pour l’autre. Puis, en s’appropriant la notion de géographies recomposées, elles se sont aussi appropriées ensemble cet espace. Elles ont su rejouer le genre du paysage, elles ont créé un langage plastique unique et temporaire qui a généré un rapport potentiellement renouvelable à la temporalité et à l’espace. Elles sont intervenues directement dans celui-ci en utilisant des jeux de surface : la surface de la neige, celle du papier, la surface qui voile, qui dévoile. Créant des échos entre les formes et les actions, c’est avec une approche globale qu’elles ont pensées chacune des pièces et l’exposition. Ainsi, il s’agit d’une seule narration avec une temporalité unique dans un espace fragmenté.

- Catherine Barnabé - Commissaire



DOSSIER DE PRESSE

Sara A.Tremblay et Léna Mill-Reuillard par Sylvain Campeau, Revue Ciel Variable, Ruines, Numéro107, 2017, p.90.

Maison des arts de Laval, Géographies : recomposées – S’ensevelir, Sara A.Tremblay et Léna Mill-Reuillard par Dominique Sirois-Rouleau, Revue ESSE, LBGTQ+, Numéro 91, 2017, p. 106-107.